Voyage au Maroc – Le voyage qui a changé la vie d’Audrey

Par Jean-Pierre
0 Commentaire

Cette année encore nous vous laissons la parole pour que vous puissiez nous raconter vos voyages. Nous partons aujourd’hui faire un voyage au Maroc en compagnie d’Audrey. 

Depuis le temps que je rêvais de faire un voyage au Maroc, le jour où l’occasion s’est présentée, je n’ai pas résisté!

« Le voyage qui a changé ma vie » est un titre d’article, qui en soi m’amène à la réflexion… Ne serait-ce pas un pléonasme ? Car un voyage qui ne vous impacte pas, qui ne vous change pas, ce n’est peut-être pas un voyage ? Aussi, on se rend compte que la définition et l’approche du « voyage » peut varier d’une personne à une autre. Cette réflexion m’amène à mon récit : confrontée à une autre vision du voyage, j’ai été amenée à prendre conscience de ma vision du voyage.

Une seule destination – Deux voyages différents

En route pour le Maroc !
Un pays où il est facile de voyager, même pour une femme seule. En solo, en couple, en famille ou entre amis (es), c’est une valeur sûre en termes d’aventure et d’exotisme.
La culture marocaine est très riche, les paysages et les découvertes sont multiples. Le Maroc est un pays accueillant où il fait bon vivre. Et c’est vraiment très beau !

Premier voyage au Maroc – Un circuit « vitrine »

Donc, il y a quelques années, je suis partie au Maroc pendant 4 semaines avec un ami. Celui-ci, grand voyageur, ou un globe trotteur comme on n’en croise pas tous les jours, m’avait proposé de l’accompagner pour un circuit sur plusieurs villes. J’ai vraiment cru que j’allais vivre un séjour inoubliable ! Mais malheureusement il n’en pas été vraiment ainsi.

Auparavant, j’avais déjà visité quelques pays. J’étais jusqu’alors toujours partie dans un cadre d’échanges et de partage avec les populations locales : chantiers internationaux, mission humanitaire, rencontres interculturelles, écotourisme, etc… Cette façon de voyager était venue naturellement, cela allait de soi. J’avais jusqu’alors un rapport au voyage qui ne pouvait pas se dissocier de la rencontre d’un peuple, de ses traditions, de sa culture, avec la visite d’un pays.

Durant ces 4 semaines au Maroc, nous avons parcouru beaucoup de distance et découvert de nombreuses villes et villages. Il est vrai qu’aujourd’hui je connais bien les routes et les paysages marocains !

De villes en villages, nous dormions dans des hôtels « touristiques » et mangions dans des restaurants tout aussi fréquentés par la même clientèle que nous… Notre guide du Routard ne nous menait pas vers des adresses originales ou alternatives.
Deux ou trois jours dans un lieu, nous faisions un tour complet des rues, des monuments principaux, des musées, etc. Or, cela ne m’a pas empêchée de connaitre les belles lumières du ciel marocain et ses incroyables horizons.

Deuxième voyage – L’Écotourisme & le Slowtourisme

Mais au retour, il manquait quelque chose … J’avais passé du temps au Maroc, cependant, une saveur manquait à mon aventure. Pourtant j’avais réalisé un rêve et je n’étais pas pleinement satisfaite. Puis, après réflexion et une introspective personnelle, je me suis rendue compte d’une chose. J’avais la sensation d’avoir visité un pays à travers une vitrine !
En abordant le voyage avec une personne qui le concevait et l’organisait différemment, je n’avais pas pu satisfaire pleinement mon rêve de rencontre avec la culture marocaine…

Puis, quelle chance ! L’occasion de « voyager autrement », s’est rapidement présentée l’année qui a suivi. Mon deuxième voyage a été une véritable réussite ! Je suis revenue pleinement satisfaite et enrichie par mon séjour en terre marocaine.

”Voyager autrement”

J’ai dormi chez l’habitant, ou dans des hébergements alternatifs, en tout cas loin des grandes lignes touristiques « classiques ». J’ai partagé mes repas avec les familles marocaines. Si les plats au restaurant sont souvent délicieux, rien de plus merveilleux que de manger chez l’habitant !
Mon plus beau chapitre dans ce séjour, reste tout de même ces quelques jours insolites dans cette petite oasis : vivre avec chez l’autochtone, apprendre comment s’organise la vie dans ce type de lieu, être confrontée à la problématique de la ressource en eau, partir en promenade avec des ânes porteurs de dattes … Découvrir qu’Antoine de Saint-Exupéry avait séjourné dans ce lieu paradisiaque et hors du temps.

J’ai également rencontré des artisans et des productrices d’huile d’argan en prenant contact avec une association d’une petite ville, Tiznit. Rentrer à la maison avec des cadeaux souvenirs directement achetés auprès des créateurs, à prix équitables, c’est vraiment du bonheur !

Notez cet article


Nous espérons que cet article sur le voyage au Maroc d’Audrey vous a plu, si c’est le cas n’hésitez pas à aller faire un tour sur son site : www.atelierbucolique.com ou sur Facebook

  • 9
    Partages

continuez votre voyage

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En cliquant sur ACCEPTER, vous consentez à la collecte, au stockage et à l'utilisation de vos données de navigation. Accepter En savoir plus