Comment ne plus avoir peur en avion ?

Par Jean-Pierre
3 Commentaires

Comment ne plus avoir peur en avion ?
C’est une question que je me suis longtemps posée car j’ai longtemps été stressé à l’idée de prendre un vol. Cependant, lorsque l’on doit voyager régulièrement, cela devient vite un handicap. Vous n’allez pas aller depuis la France vers l’Australie en train + bateau non ? Même si ce mode de voyage doit être extra, cela risquerait d’être légèrement long…
J’ai donc dû trouver des solutions pour régler ce problème. Alors attention, je ne dis pas que je suis 100% à l’aise aujourd’hui durant un vol. Je parviens malgré tout à rester zen et ne plus stresser à la moindre secousse.
Je ne suis ni psy ni expert donc je vais me contenter de vous donner quelques astuces et conseils que j’utilise afin que votre vol se passe le plus agréablement possible.

Commencer par se détendre

Alors oui c’est facile à dire mais pourtant, il est essentiel de savoir se détendre. Pensez donc à des choses qui vous plaisent, habillez-vous confortablement, étirez-vous, enlevez vos chaussures, préparez vos occupations pour la suite du voyage… Bref, mettez-vous en condition pour votre vol !

Bien choisir sa place en avion

Vous allez me dire, peu importe la place ! Si on a peur, on a peur ! Oui, mais pas tout à fait ! Si vous voyagez à plusieurs, faites en sorte d’être à coté de vos proches et s’il le faut n’hésitez pas à payer un supplément selon la compagnie. Voyager à coté de son (ou sa) chéri(e) par exemple vous permettra peut-être de somnoler un peu sur son épaule et de raccourcir la durée du voyage. Si vous êtes seul, prenez une place proche des sièges où se trouvent les hôtesses et stewards et de préférence coté couloir. Le personnel de bord est très sensible aux personnes qui ont peur. Vous aurez une attention toute particulière afin que votre voyage se passe le plus calmement possible.

S’occuper durant un vol

J’ai pour ma part fait en sorte de trouver des occupations qui me plaisent vraiment, car sinon, impossible de me concentrer. Par exemple, je me garde mes séries en retard ou mes films et de préférence en VOST car cela vous obligera à lire, ce qui augmentera votre concentration sur autre chose que le vol. Lors de mon voyage au japon, j’avais une saison entière à rattraper d’une série. Résultat ? Tokyo > Paris m’a semblé durer 1H ! Un livre ou des jeux vidéos peuvent très bien faire l’affaire également. Les repas sont par ailleurs un excellent moyen de gagner un peu de temps. Même si, selon la compagnie on a pas toujours très envie de goutter à notre plateau ^^ ! Un conseil, ne forcez pas trop sur l’alcool. Selon vos réactions, la peur peut s’accentuer et devenir ingérable.

Isolez-vous du bruit

S’il y a bien une chose que je n’ai longtemps pas pu faire dans un avion c’est dormir. Sachant que je n’aime pas prendre de médicaments c’est donc un travail mental. Encore une fois, je me suis posé la même question, comment ne plus avoir peur en avion ?
Je vous conseille d’acheter un casque ou des écouteurs réducteurs de bruit. Cela a un coût, mais je vous assure qu’après avoir essayé ce genre de produit, vous ne pourrez plus vous en passer. Le bonus, c’est que cela va de paire avec le point d’avant puisque vos occupations seront encore plus immersives si vous n’entendez pas le bruit des moteurs ni votre voisin discuter. Je vous laisse quelques liens de casques que j’ai pu essayer juste en dessous pour vous orienter.

Parrot Zik 3 – https://amzn.to/2DPNvln

Bose QuietComfort 35 – https://amzn.to/2JbAnKQ

Bose QuietComfort 25 – http://amzn.to/2yAJAaH

Audio-Technica ATH-ANC9 – http://amzn.to/2z0tDey

Comprendre sa peur de l’avion

Il est aussi intéressant de savoir de quoi vous avez réellement peur dans l’avion. Je ne prétend pas être un expert sur le sujet mais pour ma part, j’ai souvent eu peur des turbulences alors que pourtant, j’aime les sensations fortes et que je n’ai pas la peur du vide. Il existe des stages que je n’ai pas eu l’occasion d’essayer pour le moment mais qui, apparemment, vous aide à comprendre et à gérer votre stress avec un taux de réussite plutôt élevé. Si j’ai l’occasion de tester ce genre d’expérience, je mettrai à jour cet article. En attendant, je vous laisse vous faire votre propre avis en tapant sur Google ”Stage peur avion”. Vous pouvez également rechercher le titre de cet article sur Google : ”Comment ne plus avoir peur en avion”. Vous devriez trouver une multitude de sites et d’avis sur le sujet.

Dormir durant un vol

Dormir serait la solution ultime ? Si vraiment aucune de mes méthodes ne vous convient et que vous ne savez plus quoi essayer pour ne plus avoir peur en avion, je vous invite simplement à consulter votre médecin afin qu’il vous prescrive un calmant ou un somnifère. Même si comme je l’ai déjà dis je n’aime pas particulièrement les médicaments, cette méthode a le mérite d’être particulièrement efficace pour les longs courriers. En revanche, évitez d’en prendre pour un vol de moins de 6h. A moins de le prendre à l’heure parfaite pour vous endormir pile au décollage, votre réveil risque d’être difficile. En plus du jetlag, votre début de voyage risque par ailleurs d’être un peu comateux.

J’espère que mes conseils sur ”Comment ne plus avoir peur en avion” vous serviront.
N’hésitez-pas à nous faire part de vos conseils en commentaires pour gérer votre stress en vol ! Partagez également à vos amis qui ont peur, bien trop de personnes se privent encore de ne pas voyager à cause de cela et c’est vraiment dommage !

 

“Comment ne plus avoir peur en avion”

 

 

continuez votre voyage

3 Commentaires

Andree 25 octobre 2017 - 20 h 29 min

ah les somnifères, à éviter: dans les avions il faut marcher pour stimuler le retour veineux et ainsi éviter les phlébites, les compressions de nerf ou d’artères ou autre à cause d’un sommeil trop profond dans une position inadaptée.. etcetc.. de quoi écrire un article ahaha

Répondre
Jean-Pierre 26 octobre 2017 - 17 h 09 min

Haha n’hésites pas Andree comme je le marque je n’aime pas cette méthode. Je pourrai mettre à jour l’article avec un lien vers le tiens sans problème 🙂

Répondre
Natacha Guillaume 14 décembre 2017 - 9 h 30 min

En grosse trouillarde que je suis, l’avion ne déroge pas à la règle :/
Bon, c’est seulement pendant le décollage et l’atterrissage ou s’il y a des turbulences. La dernière fois que j’ai pris l’avion, c’était court mais intense, il faisait très mauvais, beaucoup de turbulences, surtout au décollage. Je me vois mourir, parfois. Mais bon, après je redeviens digne et tout roule 🙂
Pour moi non plus, jamais de médicaments. Surtout qu’avec le jet lag, je risque de mal le vivre. Je fais de la respiration ventrale en fermant les yeux. Bon, du coup, faut pas avoir peur du ridicule, même si dans ce moment-là, je me fiche un peu de ce qu’on peut bien penser de moi…
Merci pour cet article très instructif,
Natacha

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En cliquant sur ACCEPTER, vous consentez à la collecte, au stockage et à l'utilisation de vos données de navigation. Accepter En savoir plus