Bangkok : les premiers pas d’une voyageuse en solo – day 2

Par Blandine
0 Commentaire

22 juin 2012

Réveil aux aurores pour une première découverte de la ville. Allez, je teste les transports en commun. Métro, skytrain + bateau et me voilà devant le Wat Po à 9h (Wat cela veut dire temple en thaïlandais). Un temple calme et vraiment magnifique (mon coup de cœur) avec son célèbre et immense Buddha en or allongé.

Après cette première visite, je reprends le bateau bus. Ce bateau est vraiment super pratique car il vous permet de rejoindre les principales attractions de la ville en quelques minutes et c’est une expérience pour le moins atypique. Lorsque le bateau arrive vous devrez donc faire une grande enjambée pour grimper à bord. On paye durant le voyage, une thaïlandaise va passer en agitant une boite métallique et vous demander quelques bahts.

Wat Arun

A présent, direction le Wat Arun (temple de l’aube) pour quelques centaines de marches de 10 cm de profondeur à monter sous 39°C. Sympaaaa la vue d’en haut mais j’ai vraiment trop chaud. Enfin, pour un si beau panorama, je ne regrette pas !

 

Et maintenant, en route pour le Grand Palace aussi nommé Wat Phra Kaew. Il vous faudra au moins 1h30 pour visiter le site le plus connu et le plus touristique de la ville. Parmi les temples qui composent le Grand Palace, vous découvrirez notamment le magnifique Bouddha d’émeraude.
Sur le chemin, je tombe sur un marché alors allons voir ! Tiens, mais il est drôle ce fruit ! Un durian ? Bon, je vais goûter ! Il y a plein de piques autour et sa sent le fromage, la couleur est jaune pâle. Je déguste donc mon morceau en marchant, ce n’est pas trop mauvais mais vraiment spécial et pâteux ! A ce moment-là, je croise un policier qui m’explique que lorsque tu manges ce fruit il ne faut pas boire d’alcool ensuite sinon tu risques des hallucinations… hummm bon d’accord alors on va éviter !

Le Grand Palace

Le Grand Palace est très beau mais j’ai perdu du temps à faire la queue pour avoir une jupe longue de prêt. Pourquoi ? Eh bien, les gardes ne voulaient pas que je rentre avec un petit trou dans mon jean au niveau du genou. Prévoyez donc des vêtements adaptés pour vos visites de temples : épaules couvertes et genoux également.

Balande en Taxi ?

Après ma visite, j’ai négocié un taxi pour 100 Bath sauf que du coup il m’a balladé dans une boutique de vêtements sur mesure et une agence de voyage pour me faire acheter et prendre sa com (c’est une pratique répandue en Thailande). J’adresse un grand Merci à mon Lonely Planet grâce auquel j’étais renseignée sur cette pratique. Je ne suis pas tombée dans le panneau mais j’ai tout de même un peu jouer le jeu pour qu’il se décide à me conduire à destination. Un conseil, si vous n’êtes pas trop pressé, éloignez-vous un peu de la zone du Grand Palace pour prendre un taxi car il y a tellement de touristes alentour que les taxis présents refusent d’allumer leur compteur. La raison ? Ils savent qu’ils trouveront des touristes non avertis qui paieront le prix fort.

Par ma part, je n’avais pas vraiment le choix car j’avais rendez-vous pour un cours de cuisine avec Silom Thai Cooking school et donc la contrepartie d’avoir eu un prix bas était de m’arrêter dans 2 boutiques sur le passage.

Silom Thai Cooking school


Le personnel est très accueillant et l’école de cuisine se trouve dans une petite maison typique et pleine de charme. Nous étions une dizaine de participants venus de tous horizons (Kyle un australien sympa, 1 hôtesse de l’air en escale, 1 couple…). Nous sommes d’abord allés ensemble sur un marché local et le guide nous a présenté les différents légumes, fruits et épices que nous allions utiliser pour la réalisation des plats.

Ensuite de retour à l’école de cuisine, nous avons appris à faire notre propre pâte de curry vert avec un mortier pour piler herbes et épices. Puis, nous avons cuisiné un Pad Thai au wok (plat emblématique du pays ), un curry vert de poulet, une soupe de crevettes ainsi qu’un dessert bananes au lait de coco… And NOW : Dégustation ! Cette expérience culinaire était tout simplement géniale. Même si je n’avais pas faim avec la chaleur et la fatigue du premier jour, je me suis régalé et j’ai passé un super moment avec ce groupe de cuisiniers amateurs ! A faire sans hésitation, on vous remettra même un petit livre avec le détail de recettes.

Kao San Road 

Après le cours, nous sommes allés à Kao San Road (une rue réputée pour sa concentration de backpakers du monde entier) avec Kyle. Il faut dire que je n’aurais peut-être pas osé aller m’y balader seule, de peur de me perdre. L’ambiance est festive, il y un marché de nuit, c’est l’endroit idéal si vous voyagez seul et que vous souhaitez rencontrer d’autres voyageurs. Nous avons donc bu quelques verres dans cette rue bondée de jeunes touristes. Nous avons également consommé une chicha et inévitablement goûté des insectes frits (sauterelle, ver, scorpion, … Miam).

En réalité, je n’ai mangé que le corps de la sauterelle, la tête très peu pour moi ! Pour ce qui est du scorpion, ça n’a absolument aucun goût, sa craque et en prime on retrouve toutes les heures des petits morceaux coincés dans les dents… c’est très glamour, je vous le conseille ;).
Pour terminer la journée, nous décidons de faire un tour en club mais ce n’est vraiment pas top niveau ambiance. Finalement, j’appelle un taxi et je rentre à mon hostel. Je propose à Kyle de venir avec moi le lendemain pour visiter un site à l’extérieur de la ville, comme sa se sera moins cher, nous pourrons diviser le taxi par 2 et puis ce sera plus amusant.

Savez-vous quels sont les principaux ingrédients thaïlandais ?

Notez cet article

continuez votre voyage

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En cliquant sur ACCEPTER, vous consentez à la collecte, au stockage et à l'utilisation de vos données de navigation. Accepter En savoir plus